05.07 2017

Abilio Diniz

Actualités emploi
Abilio Diniz

Une première grande surface ouverte dès la fin des années 1950

Le Groupe Pão de Açúcar (GPA) a été initié par la boutique ouverte par le père d’Abilio Diniz (http://www.abilio-diniz.me). L’avenir du négoce se jouera avec les supermarchés : c'est ce que prévoit son père dès la fin des années 50. A la fin des années 50, le jeune homme inaugure le premier libre-service du groupe Pão de Açúcar. 10 ans plus tard, GPA comptait 1 400 collaborateurs répartis dans quarante supermarchés. Pour améliorer son propre groupe, Abilio Diniz a pris exemple sur le succès de Carrefour, dont il a côtoyé les créateurs en 1974.

Un entrepreneur de poids au Brésil

On compte sur le sous-continent brésilien Abilio Diniz parmi les célébrités ayant le plus de poids. Selon l’hebdomadaire brésilien "Epoca", il compte parmi les cent personnages ayant le plus d'influence au sein du sous-continent brésilien. Abilio Diniz est l’un des stars les plus charismatiques du Brésil.

En décembre 2014, Peninsula, le fonds d'investissement bâti par la famille Diniz, annonce l'acquisition de 10 pour cent du capital de la filiale brésilienne de Carrefour. Peninsula double sa prise d'actions dans le capital du groupe Carrefour France. Avec 5,07% du capital, l'entreprise d’Abilio Diniz est le 4e porteur de parts du groupe. Péninsula augmente sa participation à 12% du capital de Carrefour Brésil mi-2015. Dès lors, Abilio Diniz dispose, à travers la société Peninsula, de deux sièges au CA.

Abilio Diniz, une enfance brésilienne

Enfant, Abilio Diniz a été la tête de turc des mioches du quartier où il vit. Il s’est formé aux arts martiaux afin de ne plus être une tête de turc. Dans les années 1950, Abilio Diniz sort diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale.

Un patron qui a surmonté les difficultés

Le Grupo Pão de Açúcar instaure des liens commerciaux et financiers avec Casino en 1999. En 1995, Abilio Diniz ouvre GPA aux investisseurs. GPA devient le chef de file de la distribution au Brésil après que l'homme d'affaires ait entamé une période d'achats d'entreprises. Au début des années 1990, tandis que le Brésil connait une crise économique dramatique, le le groupe de cet entrepreneur rencontre d'importantes difficultés financières. Dans les années 80, Abilio Diniz siège au Conseil Monétaire brésilien pendant que le Brésil rencontre une situation d’hyperinflation.