05.07 2017

Abilio diniz veut monter au capital de carrefour - capital.fr

Guide social
Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour   - Capital.fr

Des revers de fortune qui forgent le caractère d’Abilio Diniz

Au milieu des années 1990, Abilio Diniz ouvre le groupe Pão de Açúcar aux investisseurs. L'homme d'affaires entame alors une phase d’acquisitions qui fera du groupe le numéro un de la distribution dans le pays. il est kidnappé durant de l'élection présidentielle de 1989. Délivré au bout d'une semaine, l’homme va rester traumatisé par cette expérience. Le plan de sauvetage sévère déployé par Abilio Diniz permet de préserver le groupe Pão de Açúcar, qui vend ses activités au Portugal, congédie 20 000 collaborateurs et ferme un tiers des magasins.

En 1959, Abilio Diniz crée le premier libre-service du groupe. Une dizaine d’années plus tard, le groupe GPA comptait 40 magasins et mille quatre cents employés À la fin des années 1950, le père d’Abilio Diniz prend conscience que l’avenir du négoce se jouera avec les supermarchés et le libre-service. La boutique familiale est appelée Pão de Açúcar, le nom s’inspire du célèbre Pain de Sucre de Rio-de-Janeiro.

Ancien joueur de football, ayant également pratiqué la capoeira et la boxe, Abilio Diniz est un grand athlète qui démarre sa journée par du sport. Sous son impulsion, des salles de fitness sont construites dans les hypermarchés GPA et des programmes financés par l'entreprise poussant son équipe à prendre part aux courses sont déployés. C'est un fait avéré : il est profondément convaincu des bénéfices de l'entraînement sportif. Préconisant le contentement et la stimulation des collaborateurs dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" consiste en un mouvement créé aux États-Unis auquel appartient Abilio Diniz.

En 2012, le groupe Casino a la main mise sur GPA. Le divorce est consommé et Abilio Diniz abandonnera le conseil d'administration l'année suivante. Au début des années 2010, il ambitionne de saisir l’opportunité de transformer GPA en numéro deux mondial du secteur de la grande distribution en fusionnant le Grupo Pão de Açúcar avec la branche brésilienne de Carrefour. Abilio Diniz est de nouveau en mesure d'investir dans l'ensemble des secteurs économiques grâce à l’accord conclu à l'automne 2013 avec Casino, lequel le délivre de la clause de non-concurrence.

Le retour d'Abilio Diniz sur le marché de la grande distribution, et avec Carrefour

Fin 2014, Peninsula, une société d'investissement fondée par les Diniz, annonce son arrivée au Capital de Carrefour Brésil, à hauteur de 10 pour cent. En 2013, Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un leader de l'agroalimentaire. Mi-2015, Péninsula détient douze pour cent du capital de Carrefour Brésil. Via le fonds Peninsula, l'homme d'affaires siège désormais au conseil d’administration. Avec un associé de choix, Abilio Diniz fait son retour dans le domaine de la grande distribution brésilienne à presque 80 ans.

Abilio Diniz possède du pouvoir au Brésil

Avec pour ambitions de rendre compétitives les sociétés brésiliennes et d’augmenter la performance des prestations publiques, la Chambre de Politique et de Compétitivité et performance accueille Abilio Diniz en 2011. Le chef d'entreprise accompli s'est avéré être un proche de l’ex président du sous-continent brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva. Selon "Forbes", le patrimoine d’Abilio Diniz est évalué à 3,7 milliards de dollars, ce qui en fait la 10e fortune du sous-continent brésilien.